Qu’est-ce que la santé naturelle ?

La pratique de la santé naturelle se répand de plus en plus dans les foyers français. La cause ? La prise en main de sa santé au quotidien a su séduire. Renforcer son système immunitaire contre les attaques de pathogènes externes, adopter une meilleure hygiène de vie et contribuer à son bien-être global, voilà les actions principales de cette pratique. Mais qu’est-ce donc que la santé naturelle ? Comment agit-elle ? Quels en sont ses bienfaits et actions ? Quand consulter ? Voici des éléments de réponses. 

Définition de la santé naturelle

La santé naturelle est une philosophie de soin basée sur la nature et les principes de la santé holistique et globale.

Elle s’utilise dans le traitement des maux du quotidien. Son but est d’améliorer la qualité de vie des patients sur le long terme, par une meilleure hygiène de vie et un meilleur équilibre énergétique. Elle s’intéresse au terrain de l’individu et fonctionne en complémentarité avec la médecine allopathique et médicale.

Grâce à sa mise en pratique, on renforce son système immunitaire, mais surtout on l’équilibre. Un système immunitaire trop stimulé donne lieu à une surréaction du corps, pouvant provoquer par exemple des allergies. C’est donc dans le cadre de l’entretien et l’équilibre de sa forme physique et mentale que cette pratique s’inscrit.

Les différents types

On distingue plusieurs courants de pensées qui prennent leurs sources au sein des médecines ancestrales. On note aujourd’hui 3 grands courants principaux : 

Chaque courant de pensée et philosophie dispose de ses propres outils et méthodes de traitement. Ceux-ci varient en fonction des spécialisations des praticiens.
Cependant, toutes les thérapies s’accordent autour de ces 3 grands axes :

  • l’alimentation adaptée : nutrition, équilibre alimentaire,
  • les compléments : micronutrition, phytothérapie, aromathérapie, pharmacopée chinoise
  • l’équilibre énergétique : activité sportive, réflexologie (plantaire, palmaire, dorsale …) harmonisation des méridiens, acupressions, palpations.

La nutrition va permettre l’optimisation de l’alimentation pour son bien-être quotidien. Cela inclue l’analyse des repas, la préparation de son panier de course, la consommation alimentaire équilibrée et en circuit court, l’apprentissage des besoins de son corps, et bien sûr, savoir être à l’écoute de son métabolisme.

Les compléments quant à eux, jouent le rôle de supplémentation alimentaire. Celle-ci s’accord en fonction des problématiques des patients, mais aussi selon les saisons, son stade de vie (croissance, vieillesse etc.), ou la pratique sportive effectuée. Tous les éléments qui ont une influence sur notre métabolisme sont pris en compte.

L’équilibre énergétique a pour but d’optimiser la vitalité du patient, grâce à des techniques corporelles telles que les activités sportives, les massages, l’acupression etc.

Prise en charge thérapeutique et clinique

Lors de la prise en charge thérapeutique, on va considérer l’individu dans son entièreté. Le thérapeute va poser un interrogatoire complet appelé anamnèse au cours duquel il posera toutes les questions nécessaires pour adapter son traitement au patient. Il va effectuer un diagnostic d’opportunité qui déterminera si le patient peut être pris en charge ou non, ou s’il a besoin d’être réorienté vers les urgences.

L’interrogatoire thérapeutique ne se limite pas aux antécédents médicaux, mais englobe tout type de troubles que le patient peut ressentir, qu’il ait eu un traitement médical préalablement ou non. On cherche à trouver la source des déséquilibres, afin de rétablir l’harmonie chez le patient. On ne traite pas un symptôme, une pathologie, une maladie, mais une personne.

Après l’anamnèse, le praticien effectue un examen clinique composé de divers tests adaptés à chaque patient. C’est grâce à cette étape d’examen clinique que le praticien clinicien peut prendre en compte tous les signes donnés par le patient tels que : langue blanche, teint blafard, ballonnements constants, perte d’équilibre, essoufflements …

La part clinique de la prise en charge thérapeutique est nécessaire pour comprendre comment fonctionne le patient, quels sont ses faiblesses ou troubles, et de mettre en place un traitement thérapeutique personnalisé.
Elle permet aussi au praticien de dialoguer avec le corps médical, et travailler en collaboration avec les professionnels de santé que consultent le patient, afin de garantir une prise en charge complète. 

Quand consulter un praticien clinicien ?

On peut consulter un praticien clinicien à n’importe quel moment de sa vie afin d’entretenir sa santé. Les pratiques de santé naturelle ont pour but de prévenir les pathologies, agir avant, afin d’optimiser la santé et la capacité de récupération.
N’hésitez pas à consulter quand : 

  • vous avez des signes de faiblesse, gêne, fatigue inhabituelle 
  • lorsque vous sentez un déséquilibre interne chronique (ballonnements constants, difficultés à aller à la selle ou au contraire trop souvent, vertige etc.)
  • lorsque vous avez une baisse d’énergie générale (perte de motivation, d’enthousiasme etc.)
  • en post-opératoire pour favoriser la cicatrisation et le rétablissement de l’harmonie dans votre organisme (tout opération est un changement que le corps met du temps à absorber).
  • en période de forte croissance, changements physiques, hormonaux etc.

Cette liste est non-exhaustive mais peut vous aiguiller sur les signes à ne pas manquer.